Skip to content

Championnats du monde de Water Badminton 2014

septembre 28, 2014
by

45 matchs de Water Badminton dans une piscine que l’on jugera « rafraichissante » par un cagnard ambiant qui ferait voter à Bachou un nouvel arrêté pour pose d’un toit sur la Godfruit Arena, même après la très controversée règle des 3 aces (communément appelée : « l’arrêté Bachou »).

Rendons hommage aux absents d’ailleurs : Bachou, qui après trois troisième places en trois participations reste quand même le numéro 3 mondial. Les inséparables Tibatch & Cossec, habitués des 1/4 de finale, qui manquant les deux dernières éditions s’accrochent difficilement au top 10 de la discipline. Eric « Lac » (qui serait venu avec une pompe à chaleur), Mermit de la Vega et Moulasse Stephan, trois joueurs talentueux qui se voient éjectés du top 10.

Sous les regards des Canetons, la compétition peut démarrer

Sous les regards des Canetons, la compétition peut démarrer

A midi, les premières capsules (le traiteur cet année avait préféré les Kronenbourg aux Heineken) se dégoupillaient, mettant fin au suspens du tirage au sort du double. Hélène, habituée des finales du double se retrouvait avec le prometteur « Pontus », faisant office de véritables épouvantails dans ce tableau, ils virent trop vite leurs rêves brisés face à Tourtour (et ses années d’expérience tennistique) associée à Walter Godfruit. Cette paire laissa malheureusement sa chance à l’issue d’une rencontre marathon perdue en demi-finale contre Jefferson & Doudy Riu.

Jefferson et Brunit - sur le papier ça fait rêver !

Jefferson et Brunit – sur le papier ça fait rêver !

Chanceuse association me direz-vous ? En effet, le forfait du tandem Adri Marbot et Guillaume Bellegodasse avait été remplacé par cette équipe de fortune, qui avait séparément perdu pied dans le tableau de double (doud associé à Audrey et Jefferson avec Brunit). L’opportunité fut merveilleusement saisie, par ceux qui nous rappelèrent capillairement une mythique association entre Jeff Tarango et André Agassi, car en finale ils terrassèrent les véritables favoris du tournoi : Fernando (1 titre de champion du monde de double en 2013) et Kermit (deux titres en 2011 et 2012).

Kermit & Fernando accèdent en finale en battant Lasseropoulous et Esteban

Le tableau des doubles de l'édition 2014.

Le tableau des doubles de l’édition 2014.

Bravo Jefferson, bravo Doudy, bravo au passage à Guillaume qui avait franchi deux tours auparavant (entre deux siestes dans le coffre de sa voiture) associé à Adri plus concerné par la cuisson de sa saucisse que par le brillant du trophée « canard ».

Plus que le trophée « Canard », l’ambition de Marbif c’était de réussir ses coeurs

Pour la première fois depuis la création de la fédération et au grand désarroi du public et de quelques membres du conseil rétrogrades et misogynes, un tournoi de femmes couronna l’insatiable Kermit (3 titres de championne du monde) devant la redoutable Hélène et la rookie of the year, Tourtour.

Le tournoi des filles : Hélène vs Tourtour

Le tournoi des filles : Hélène vs Tourtour… attire un public essentiellement féminin, à part Jérémy qui fait un serpent !

poule-femmes-2014Nous poursuivrons avec l’épreuve reine, qui rassemblait 16 champions pour cette édition 2014.

Tout commença par une razzia des brieda qui furent démis au premier tour, en manquant néanmoins de peu la surprise, avec Clément qui perdait de justesse contre le finaliste l’an dernier, Doudy Riu. Les têtes de séries tinrent leur rang, et l’ensemble du public se rassembla près de l’arena pour le quart de finale désormais mythique du Water Badminton : Lasseropoulos contre Doudy Riu, le remake de 2011 qui avait tant fait couler d’encre.

Lasseropoulos, tout en relâchement face à un Doudi tendu

Lasseropoulos, tout en relâchement face à un Doudi tendu

La soif de vengeance du Grec annihila toute douleur au troquiter ; Lasseropoulos, porté par un public acquis contre la cause du triple Prix Citron, mis fin à l’implacable progression de Doudy Riu (5ème en 2011, 3ème en 2012, 2ème en 2013… puis une 5ème place en 2014 après avoir remporté deux matchs de classement).

Gigi & Clemsou en quête d'une sixième place

Gigi & Clemsou en quête d’une sixième place

Parlons rapidement des matchs de classement qui virent éclore de prometteurs talents : Brunal, handicapé par un tirage peu flatteur (Fernando Lopetegui au premier tour), remporta 3 matchs pour obtenir une belle 9ème place. Clemsou finit 6ème, et Gigi Pironi 7ème.

Fernando : toute en précision... poursuit sa route (ici fasse à Pontus)

Fernando : tout en précision… poursuit sa route (ici face à Pontus)

Aux avant-postes, Jean Ba défendit fièrement sa peau contre un Fernando étincelant, mais ne put rien pour empêcher les retrouvailles entre Walter Godfruit et son dauphin. Le premier franchit la barre du très régulier Esteban Ducos (3 fois demi-finaliste en 4 ans) pour retourner dans le bassin reconquérir le titre volé perdu l’an passé.

Profitant de l’absence de Bachou et de la contre-performance de Doudi, un Esteban virevoltant conquit la 3ème place face à un Lasseropoulos sans doute trop émoussé.

Un lob tout en contrôle d'"Echte" et c'est la montagne Lasseropoulos qui s'écroule

Un lob tout en contrôle d' »Echte » et c’est la montagne Lasseropoulos qui s’écroule

Finale du simple homme

A 5-0 puis 1-0 pour Fernando on entendait les railleries du public : « met lui la rossée lopet », « t’es Fanny Walter »… Le sursaut d’orgueil du vieux Belge ne se fit pas attendre et après 5 points d’affilée, une troisième manche décisive voyait le jour.

Là encore, la fougue de Lopétégui fit la différence mais malgré plusieurs balles de match, c’est Walter Godfruit qui finit par  conquérir son 4ème titre de champion du monde du simple.

Trophées "Canard" pour Walter Godfruit (simple homme), Kermit (simple femme) et Doudi & Jefferson (double)

Trophées « Canard » pour Walter Godfruit (simple homme), Kermit (simple femme) et Doudi & Jefferson (double)

Le tableau final des hommes

Le tableau final des hommes

tableau-match-classement-2014tableau-match-classement-2014-2tableau-match-classement-2014-3

Le classement mondial à l'issue du championnat du monde 2014 - les 3ème, 4ème et 5ème dans un mouchoir... Ils pourront en découdre l'an prochain

Le classement mondial à l’issue du championnat du monde 2014 – les 3ème, 4ème et 5ème dans un mouchoir… Ils pourront en découdre l’an prochain

Merci à tous les membres du circuit qui se sont déplacés pour ces championnats du monde, nous sommes actuellement 35 joueurs et joueuses de Water Badminton à figurer dans le classement mondial. Merci également à la Marbif Catering Company qui éclaboussa l’évènement de toute sa classe et de son rosé piscine.

Ces championnats du monde auront été marqués par un Fair-Play ambiant avec seulement 11 avertissements distribués contre 35 l’an dernier.

On voit bien que Doudi n’est arrivé qu’à 14h30.

Il reste néanmoins dauphin du prix citron 2014, laissant un titre bien mérité à Gaby Pontus.

A l’année prochaine.

Publicités
One Comment leave one →
  1. Fernando Lopetegui permalink
    septembre 30, 2014 3:37

    I think the board has to change something. This format is not working anymore. The competition day is harrassing. 45 matches in 4 hours ? Are you kidding me ? Time for a change. Problem is Everyone knows Godfruit control the board. He knows well He cannot compete anymore against a top form Lopetegui. This World Title has no meaning to me.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :