Skip to content

Concept & Règles

Avant propos:

Voici les règles du « Water Badminton » établies par:
les membres d’honneurs de l’association sportive de badminton aquatique
Mis en application: 1 er Janvier 2011

Terrain et Équipement

Le Water Badminton comme son nom l’indique est le jeu de badminton dans l’eau.
Le Water Badminton se joue dans une piscine à fond plat de profondeur minimum de 80 cm.
L’originalité de ce sport est que les dimensions de la piscine peuvent varier!
Cependant la piscine doit mesurer entre 4 à 12 mètres de long et 3 à 6 mètres de large.
Il n’y a pas de « ségrégation » au niveau des piscines. Le Water Badminton étant un sport tout nouveau, il n’y a pas encore de piscine crée pour ce sport.
Ainsi si la majorité des tournois de badminton aquatique ont lieu dans des piscines « creusées », un tournoi peut aussi avoir lieu dans une piscine « hors sol » ou « posée » si toutefois la profondeur minimum respecte les 80cm requis.

Les lignes sont les bords de la piscine et ne font pas partie du jeu.
Par exemple un volant qui bute contre le rebord et reviens dans la piscine est synonyme de perte de point.

Les conditions de température de la piscine peuvent varier.
L’eau de la piscine doit cependant être comprise entre 15° et 35°.
Les joueurs peuvent porter tout équipement nécessaire de type combinaison, bonnet de bain ou teeshirt…Lors d’un tournoi le juge arbitre doit s’assurer de la qualité de l’eau (taux de sel, chlore) dans le but de préserver l’intégrité physique des joueurs.

Les lunettes de soleil sont tolérées dans une piscine de water badminton. La fédération décline toute responsabilité sur les dommages causées aux lunettes.

Le filet:

Utilisation d’un filet de badminton classique, avec une maille comprise entre 15 et 20mm.
Le filet doit avoir une hauteur comprise de plus de 450 mm et d’une largeur minimum de la taille du bassin.
Les joueurs ou l’arbitre dans le cas échéant (tournoi) doivent s’assurer que le filet est à hauteur réglementaire et est tendu correctement.

Le volant:

Utilisation d’un volant classique de Badminton:
Cependant, du fait du contact avec l’eau, il est impossible d’utiliser des volants en plume pour le badminton aquatique. On retrouve donc des volants synthétiques/plastiques répondant au caractéristiques suivantes:

  • bout liège
  • jupe plastique
  • trajectoire stable

Le Water Badminton étant un sport tout nouveau, il n’y a encore de volant crée spécialement pour cette discipline. (Par exemple un volant plus résistant à l’eau car contrairement au Badminton 100% indoor, le Water Badminton est un sport outdoor ou indoor.

il convient aux joueurs de se mettre d’accord sur l’utilisation ou non d’un volant. Si un volant est démontré trop rapide, ou défaillant il convient de changer de volant.

La raquette:

Le water Badminton se joue avec les raquettes de Badminton classique:
le cadre de la raquette ne doit donc pas excéder 680mm de long et 230mm de large.
La partie cordée de la raquette doit être plane.
La raquette ne doit pas avoir d’accessoires attachés autres que les antis vibrateurs ou anti usures classiques.

Le Water Badminton étant un sport tout nouveau, il n’y a encore de raquettes créées spécialement pour cette discipline. Le grand problème avec les raquettes de Badminton classique est la rouille à moyen-long terme, du fait du contact constant avec l’eau.

Les cordages sont également très affectés par l’eau et cassent régulièrement.

La balle d’engagement en début de partie:

Avant le début du match, un point doit être joué pour déterminer qui servira en premier (le vainqueur de ce point).

NB: Contrairement au badminton classique, il n’y a pas de demi-terrain en badminton aquatique. Le joueur sert depuis n’importe quel endroit de la piscine, vers n’importe quel endroit du camp adverse.

Le Score

Un match se dispute au meilleur des deux sets, sauf dans le cas des tournois de la Crown Fruit* , qui se disputent aux meilleurs des trois sets.

Un set est remporté par un joueur qui atteint en premier 11 points.
Attention un point est marqué uniquement sur le service.

Ex: le joueur A gagne le tirage au sort.
Il sert et le joueur B fait une faute. 1/0 pour joueur A
le joueur A continue de servir jusqu’à ce qu’il perd le point.
Ainsi le joueur B reprend le service mais ne marque pas de point!

Si le receveur gagne un échange, le receveur devient alors le nouveau serveur.

Changement de coté:

Les joueurs changent de côtés tous les 5 points.
Ex: Premier changement lorsque le score est à 3/2, 4/1 ou 5/0

Si le score atteint 10/10, le joueur qui, le premier mène de 2 points remporte le set.

Le joueur qui remporte un set laisse servir son adversaire au set suivant.

Le service:

Comme stipulé plus haut, il n’y a pas de service en diagonale, ni de notion de demi terrain au badminton aquatique.

Le service peut se faire par le bas (à la cuillère).
Cependant il est scrupuleusement interdit de sauter et d’effectuer un service smatché.

Le serveur a une seule chance au service. Pas de deuxième service.
S’il rate son service sans que le volant entre en contact avec la raquette.
Le service peut être refait.

Le serveur se place là où il le souhaite, au minimum à une distance d’un mètre du filet.

Le relanceur lui se place là où il le souhaite, dans une situation qu’il juge optimale pour retourner le service de son adversaire. le serveur ne doit pas servir avant que le receveur ne soit prêt.

Si le service touche le filet avant de retomber dans le terrain adverse, le service est à rejouer.
(Comme c’est le cas au tennis)

La règle du non ace ou règle « Godfruit »:

Cette règle a été crée par un joueur de Water Badminton, Walter Godfruit et accepté par le Board. elle stipule que:
Le serveur n’a pas le droit de faire des aces
Si le serveur sert et fait un ace, alors le service est à refaire.
La règle du non ace ne s’applique que 3 fois consécutivement. Après 3 services non retournés par le relanceur*, le serveur gagne le point. De cette manière le relanceur ne peut pas laisser passer tous les services.

Ex: le joueur A est au service.
Il sert 2 aces!
Au 3éme service, si il refait un ace, alors, il gagne le point.
Au point d’après, la règle du non ace et les » 3 chances » pour le relanceur se réapplique
Cette règle a été crée pour limiter l’emprise tactique du service sur le jeu, et donc favoriser le spectacle.

Déroulement du jeu et position sur le terrain

Lors d’un échange, le volant peut être frappé tout à tour par le serveur et par le receveur, à partir de n’importe quelle position sur le terrain de leur côté du filet, jusqu’à ce que le volant ne soit plus en jeu.

En double, les deux joueurs de l’équipe « relanceur » sont aptes à retourner le service.
Il n’y aucune règle obligeant une personne à relancer. Les deux relanceurs sont à même de retourner le service, suivant la trajectoire du volant.
Les joueurs de double peuvent se positionner comme ils l’entendent dans la piscine.

il n’y a pas d’obligation d’alternance du service entre les joueurs d’une équipe.
Il peut par exemple y avoir un serveur attitré dans une équipe qui effectue tous les services.

Il en va de même pour l’équipe « receveur ».

Les fautes:

Il y a faute si en jeu le volant:

  • Tombe en dehors des limites de la piscine
  • Passe à travers ou bien sous le filet.
  • Ne réussit pas à passer au dessus du filet
  • Touche les bords de la piscine
  • Touche le plafond, les murs latéraux, ou n’importe quels objets ou personnes
  • Touche le corps ou les vêtements d’un joueur.
  • Est frappé deux fois de suite par le même joueur. Cependant, un volant frappant la tête et la partie cordée de la raquette en un seul coup, ne sera pas faute.
  • Est frappé successivement par un joueur et son partenaire
  • Touche la raquette d’un joueur et ne continue pas vers le demi-terrain de l’adversaire.

Il y a faute si pendant que le volant est en jeu:

  • Un joueur touche le filet ou ses supports avec sa raquette, son corps ou ses vêtements.
  • Passe du côté de l’adversaire, par dessus le filet, avec sa raquette ou son corps.
  • Passe du côté de l’adversaire par dessous le filet, avec sa raquette, ou son corps.
  • Distrait délibérément son adversaire, de quelques façon que ce soit par des cris ou des gestes

Le point est à rejouer lorsque:

  • durant un échange le volant se désintègre ou est victime d’une faille matérielle.
  • une situation quelconque imprévisible ou accidentelle s’est produite.

La règle du blocage:

Au water badminton le matériel est soumis à rude épreuve du fait du contact avec l’eau.
Le cordage en particulier peut se détendre et le volant se coincer entre les cordes.
Lorsque lors d’un échange le volant se bloque dans le cordage d’un joueur, le point est rejoué.
De la même manière que la règle du non ace, un joueur a droit à trois blocages consécutifs
Au quatrième blocage le point est perdu.

Règle de conduite et sanctions (tournoi)

Le jeu est continu depuis le premier service jusqu’à la fin du match.
Chaque joueur est cependant autorisé à 2minutes de break par match pour besoin personnel.
Lors des matchs au meilleurs des 3 sets, il y a une pause de 5 min avant le dernier set.( 5eme set)

Suspension du jeu:

Lorsque des circonstances indépendantes de la volonté des joueurs le rendent nécessaire, l’arbitre peut suspendre le jeu pour la durée qu’il considère comme nécessaire.
Lors d’un tournoi et des circonstances particulières (ex vent) le juge arbitre ou l’arbitre si arbitre il y a, peut suspendre le jeu.
Si le jeu est suspendu, le score acquis doit être maintenu et le jeu doit reprendre à ce score.

Un joueur ne doit pas:

  • Causer délibérément un retard ou une suspension de jeu.
  • Modifier délibérément ou bien abimer le volant afin de changer sa vitesse ou son vol.
  • Se conduire d’une façon offensante.

L’arbitre doit sanctionner tout comportement offensant ou reprochable.
Le joueur adverse peut donner un avertissement au joueur se comportant mal. Il doit pour cela justifier ces raisons au juge arbitre.
Après deux avertissements, la sanction est un point de pénalité.
Cependant dans le cas d’infraction flagrante l’arbitre ou le juge arbitre peut disqualifier directement un joueur ou une équipe, sans passer par les sanctions préliminaires.

Les officiels et les réclamations:

Le juge arbitre a la responsabilité globale du tournoi ou de la compétition dont un match fait partie

L’arbitre désigné*  est responsable du match, du terrain et des alentours.

Un arbitre doit:

  • Faire appliquer et respecter les règles du Badminton et en particulier, il doit annoncer « faute ».
  • Prendre une décision sur toute réclamation concernant une contestation si cette réclamation est formulée avant que le service soit exécuté.
  • S’assurer que les joueurs et les spectateurs sont bien informés du déroulement du match.
Publicités
2 commentaires leave one →
  1. janvier 8, 2016 10:28

    Bonjour,
    je suis pratiquant du badminton classique depuis a peu près 20 ans et j’aimerai savoir si le water badminton est ouvert a des joueurs de badminton classique pour ce championnat du monde ou si il y a des critères spécifiques.
    Merci de me répondre sur l’adresse christian.fehlmann@vnf.fr

    Sportivement

    Christian Fehlmann

Trackbacks

  1. Championnats du monde de Water Badminton 2011 « Water Badminton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :