Skip to content

Water Badminton World Championships 2013

juillet 14, 2013
by

Avec la prévision d’un double 30° (dans l’air et dans l’eau), la date du 13 Juillet 2013 proposait une fenêtre de tir idéale pour les organisateurs.
Malgré l’absence d’un certain nombre de seconds couteaux renommés (tibatch, moulasse, yamba et cossec pour obligations mondaines, marbif et tonton mechouille pour blessure…), Jefferson Lartigue, porte parole des joueurs du circuit mondial, mettrait au point son nouveau format de compétition à l’image du WCT en surf.

Doud & Audrey arrivés avec de très belles intentions

Doud & Audrey arrivés avec de très belles intentions

Garderons-nous le système du tirage au sort ?

Le premier tour, non éliminatoire, allait commencer sur les chapeaux de roue avec la défaite surprise de Fernando Lopetegui contre Gros Duke. On notera également la défaite de Pelipe contre la Mache d’un cinglant 7-0 replaçant celui qui s’était fait attendre comme un véritable trouble-fêtes, directement aux rattrapages.

Réconfort avant l'effort pour Pelipe et Clemsou

Réconfort avant l’effort pour Pelipe et Clemsou

Il y retrouve Clemsou qui l’enverra en match de la dernière place contre un autre malheureux de la journée : Jefferson Lartigue, déchu suite à deux mauvais tirages : Brunal et Nando.

Jefferson quitte le tableau final face à Nando

Jefferson quitte le tableau final face à Nando

Le nouveau format prévoyait un second tirage à sort pour connaître les rencontres éliminatoires des 1/4 de finale. La joie non dissimulée de Doud à l’annonce du nom de son adversaire (Brunal) fut vite remplacée par la stupeur du public lorsque le juge arbitre indiqua que Nando Lopetegui affronterait Walter Godfruit dès les 1/4.

En ce qui concerne les doubles, la Mache (prix de la mauvaise foi) et Doud (prix citron) habituellement associés pour renverser Kermit & Walter (double champions du monde) proposèrent un tirage au sort des paires.

Doud :

Audrey souhaitait jouer le double à mes côtés cette année… Mais je craignais de ne pas être compétitif avec elle, j’ai donc suggéré ce nouveau format

Le hasard ne fit pas bien les choses, associant justement Doud & Audrey, mais également Walter et Fernando, dans un tableau qui manquerait sans doute de cohérence.

La fin d’un règne :

Pour la deuxième fois après 2011, Esteban Duke offrait deux roues de vélos à Clemsou, tandis que Brunal s’effaçait face à la rage de vaincre de Doud. La mache, flegmatique, se débarrassait de la Mitte sans spectacle et dans un souci d’économie.

Cueilli à froid face à un Fernando aguerri de deux simples disputés contre Duke et Jefferson, Walter subit le début de rencontre pour être rapidement mené 5-2 / 4-1. Malgré quelques balles de match contre lui, le Rodger du plat pays, parvient à renverser la vapeur pour disputer une troisième manche décisive, face à un Nando poussé par le public du central. Ce dernier volet tint toutes ses promesses et sembla pencher une nouvelle fois vers le triple champion du monde, mais après de nombreuses balles de match, et deux fautes directes consécutives, Nando pouvait brandir le poing.

Premier sacre, et double sacre pour Nando

Premier sacre, et double sacre pour Nando

Invaincu depuis la création des championnats du monde en 2010, en simple comme en double, Walter quittait le tableau dès les quarts.

Jefferson et moi échangeons beaucoup… Le système de repêchages permettait aux joueurs de passer plus de temps dans la piscine, qu’ils finissent en queue de peloton ou en finale, mais je pense que nous aurions dû respecter un tant soi peu la hiérarchie mondiale avant de tirer au sort. Mes détracteurs parleront sans doute de jalousie et d’égocentrisme, mais j’ai trouvé cette phase finale plus ennuyeuse que les années passées, les meilleurs joueurs n’ont pas pu monter en puissance. Vous ne me contredirez pas non plus si je vous annonce que mon association à Nando en double a annihilé tout suspense… Je ne suis pas le grand perdant de la journée, c’est le public ! Aujourd’hui je me retrouve à 36 ans avec 6 titres mondiaux sur 7 possibles, le courroux du public, et plusieurs ennemis dans le tour, il est peut être temps de laisser place à la jeunesse.

Nous avons eu l’occasion d’interroger depuis le porte-parole Jefferson Lartigue qui nous lâchait clairement que pour des raisons d’équité le tirage au sort total ne serait plus de mise l’an prochain pour le tableau du simple, et que les paires de double ne seraient tirées que pour ceux qui n’ont pas déjà leur partenaire.

Associés en double, le titre ne pouvait échapper à Nando et Walter

Associés en double, le titre ne pouvait échapper à Nando et Walter

Doublé de Nando Lopetegui :

Des matchs de classement très disputés s’intercalaient entre les demi-finales du simple et du double. On retiendra le combat à couteaux tirés entre Doude et Gros Duke, les frères ennemis du Water Badminton. Le second laissa échapper une victoire qu’il avait correctement construite, le score prouvant que les deux hommes ne se départagent qu’au mental (5-0 pour l’un puis 5-0 pour l’autre…).

Un parcours "propre" de Doud, 1/2 finaliste pour la 2ème fois d'affilée

Un parcours "propre" de Doud, 1/2 finaliste pour la 2ème fois d’affilée

Nando se défaisait ensuite de la Mâche, comme en 2012 et 2011, ne laissant que la troisième place (après victoire contre Duke) à celui qui s’estime une nouvelle fois lésé par le tirage au sort et supérieur en talent au finaliste Doud.

La Mâche finit 3ème pour 3ème année d'affilée

La Mâche finit 3ème pour la 3ème année consécutive

Car le boucher des carpathes, tout auréolé de sa deuxième demi-finale de rang en simple, ne put rien lui non plus contre Nando.

Le rachitique Chilien sacré en simple, remportait aussi le double avec Walter Godfruit contre Duke et Jefferson Lartigue, dans une finale assez peu spectaculaire en comparaison avec le match de la troisième place entre Pelipe / Isa (remplaçant Audrey) et Clemsou / Kermit, remportée par ces derniers dans une ferveur incomparable.

public en fusion pour la 3ème place du double

public en fusion pour la 3ème place du double

Le classement des championnats du monde

Seule ombre au tableau pour Nando, la défaite contre Gros Duke au premier tour, auteur de très bons mondiaux avec une finale en double et une demi en simple.

Quatre hommes n’enregistreront que deux défaites : Doud, la Mache, Nando et Walter.
Duke aura prouvé en battant Nando et en perdant in extremis contre Doud qu’il fait partie de ce peloton de tête.

en double (ici avec Jeff contre Clem et Kermit) comme en simple, Duke aura brillé

en double (ici avec Jeff contre Clem et Kermit) comme en simple, Duke aura brillé

Derrière, une foule dense de joueurs très habiles peine à se départager. Que dire de la 10ème place de Jeff, si loin de la 6ème de Brunal alors que les deux hommes sont si proches techniquement. Même chose pour Clemsou (7ème) et Pelipe (9ème), départagés sur un score peu révélateur au deuxième tour.

Clemsou - idole de ces dames !

Clemsou – idole de ses dames !

Clemsou avouera même au cours de la journée :

J’ai probablement été chanceux de le prendre en simple dès le début de journée… Mais quoi qu’en disent les critiques, je l’aurais dominé et en simple et en double, je pense donc mériter une tête de série.

Match nocturne de gala après le BBQ du soir

Match nocturne de gala après le BBQ du soir

Avec ce temps extrêmement clément, le traditionnel BBQ des championnats du monde aura été bien arrosé, jusque tard dans la soirée, avec les arrivées remarquées de Susu Besar et de Tonton Mechouille qui ne manqua pas d’animer la fin de soirée, poussant même Nando à abandonner son hygiène de vie drastique pour aller fêter son titre.

About these ads
3 Commentaires leave one →
  1. Francis kuntz pour CNNinternationalSport permalink
    juillet 14, 2013 3:03  

    On remarquera qu’une spectatrice cherche clairement à déconcentrer Clemsou (6éme)
    pendant un point décisif en lui montrant sa lingerie… Naissance de la corruption sur le WBW??

  2. juillet 14, 2013 5:40  

    Tout à fait Francis… Ou alors était-ce une "fémen" prête à se lever contre un sport de tradition machiste.

  3. Francis Kuntz permalink
    juillet 20, 2013 2:33  

    Aucunement machiste, la participation des femmes est largement approuvée!!
    Après une étroite collaboration avec mes confrères de Closer et Paris-Match,
    la dite personne ferait partie d’une noble famille anglaise, auriez-vous un joueur
    de Grande-Bretagne sur votre tour?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: