Skip to content

Championnats du monde de Water Badminton 2011

août 1, 2011

La météo prévue ingrate inquiétait les organisateurs des 3èmes championnats du monde de Water Badminton. Mais alors que les participants arrivent et que se dégoupillent les premières canettes, le ciel voilé de la Godfruit Arena laisse échapper de beaux rayons de soleil.

Au final, un grand soleil, 25°C dans l’air et 22°C dans l’eau.

Affiche championnat du monde de Water Badminton

Le scandale des têtes de séries

Dès l’annonce du tableau homme, la grogne se fait entendre… Un Eric Lacaze efficace dans son propre stade mais inconnu hors des frontières qui hérite d’une tête de série… Un Lardon Larripa qui enchaîne les matchs mais tombe dans le deuxième chapeau pour se retrouver en face de Walter Godfruit après le tirage au sort.

La GodFruit Arena se remplit alors que Lopetegui affronte Foulatch

Hiérarchie respectée, dans les performances comme sur le prix citron!

Deux nouvelles têtes... Briedouze et Cossec

Les surprises auront été assez rares dans le simple messieurs. Doté d’une "wild card" et promu tête de série par le simple fait qu’il s’auto-proclamait "menace" pour le titre, Nico Briedouze chute non-chalamant au premier tour face à Baptiste Caussèque. Même scénario pour la Burne Bergeon face au talentueux Mermit.

Le duel marquants des premiers tours reste celui qui opposa Riu Doudak à Yamba Lasserre; malmené en début de match, le premier s’impose, et s’empare pour la 3ème année consécutive du prix citron.

En quart la hiérarchie est presque respectée, mise à part la défaite de Riu Doudak face à Gros Duke dans leur affrontement si attendu (baignant dans une ambiance de mauvaise fois). Le suédois fait son apparition dans le top 4, au détriment de son meilleur ennemi.

Gros Duke rassurant... il bat Riu Doudak

La règle des Aces pénalise-t-elle la Mâche?

Défait par Fernando Lopetegui en demi-finales sans livrer une grande bataille, La Mâche se sera plaint de la nouvelle régulation anti-aces. Finaliste lors des derniers championnats du monde, il frappe tout de même par sa régularité; il est présent en demi-finales lors des trois éditions.

Encore un parcours de toute beauté pour la Mâche

Jamais 2 sans 3 pour Walter

En finale, le duel attendu entre Fernando Lopetegui et Walter Godfruit aura tenu ses promesses. Le Belge l’emporte avec panache devant une foule en délire, restant seul inscrit au palmarès des championnats du monde de Water Badminton.

Tableau du simple Messieurs

Jouant avec le soleil (ce qui aura excessivement agacé son opposant des demis – Gros Duke), solide sur ses appuis et précis dans ces trajectoires, il clamera lui même que son parcours reste le "plus abouti à ce jour" et qu’il sera présent, sauf blessure, l’an prochain.

Remise des prix

Un parfum de jeunesse nommé "Désiré"

Associée à Nico Briedouze, Hélène Désiré fait plus que sauver l’honneur de la famille (Denibar perdant au premier tour des deux tableaux), atteignant les demi-finales du double et chutant de peu face aux vainqueurs: Walter et Kermit.

Décisive Hélène Desiré... face à Brunal et Mermit

Dans l’autre partie du tableau, un Lardon médiocre vient noircir les performances de son partenaire "Gilbert" (nouveau venu sur le circuit), la paire Baché Caussèque enchante le public mais ne parvient as à s’imposer face à l’association de deux ténors du simple: Riu Doudak et la Mâche.

Ca s'arrête encore trop tôt pour Lardon, malgré un Gilbert très en forme

La finale du double, dernier match de la compétition permet à Walter de revêtir une deuxième couronne, et à Kermit de prouver que le manque de taille n’est pas un handicap quand on a un jeu de jambes affuté.

Tableau des doubles

136 saucisses englouties

Quelques artistes du volant comme Benji Foulet, Clem Demange et Fernando Lopetegui auront prouvé qu’on peut flirter avec le très haut-niveau et boire des litres de bière, d’autres comme Pat Cheezy (le Bode Miller des bassins) défraieront la chronique en ne s’inscrivant à l’événement uniquement pour profiter des saucisses du barbecue, sans mettre un orteil dans l’eau.

Duel de smashers en finale de double entre la Mitte et la Mache

Au niveau du matériel, on aura assisté à une évolution de taille… Le pro Model Lacaze brisé en deux par la rouille, vite remplacé par une nouvelle raquette au manche moulé dans du plastique développé par Inesis à la demande du tchèque YamBa Lasserre.

De belles perspectives pour l’an prochain!

About these ads
2 Commentaires leave one →
  1. août 1, 2011 11:46  

    La nouvelle régulation anti-aces est tout simplement scandaleuse !!

Trackbacks

  1. Echauffourée entre deux stars du Water Badminton « Water Badminton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: